Histoire

Dans la vallée française, petite vallée cévenole de Lozère, un forgeron plutôt taillandier fabriquait des outils, des pioches, des croissants, des faux, et des couteaux. La forge était installée au bord du ruisseau le "Galteyrès" et le "fer" chauffé, au rouge cerise dans le foyer, était formé au martinet (sorte de marteau pilon ) et trempé dans l'eau du ruisseau additionnée d'huile de cade pour contrôler parfaitement la dureté.
Ces couteaux appelés "Galteyrès" ressemblaient à des couteaux d'office avec un manche en châtaigner.

 

 

Ingénieur mécanicien, Yves Neveux, qui a travaillé dans la machine-outils, la plasturgie, l'ingénierie pétrolière, est devenu le spécialiste français du mécanisme de couteau fermant.

Bastide dépose des brevets de mécanismes et réalise des séries limitées de couteaux, les brevets, déjà déposés sont la "lame-ressort", le ''pusher bolt'', le "square lock, ''linner lock", le "one finger opening and closing'', ... des licences ont été vendues pour le "square lock", en 1999, à Benchmade en Orégon, pour ''l'inner lock", en 2000, à Laguiole le Fidéle et Issard à Thiers, pour le "One Finger Opening and closing'', en 2001, à Böker à Solingen.

Bastide réalise depuis 1993 des couteaux innovants, en série limitée, en utilisant des techniques Hi-tech, la découpe laser,  la trempe cryogénique, les revêtements sous vides de téflon, nitrure de titane, carbone diamant, les anodisations dures.

Joële Delansorne-Neveux, gérante, gère la société et certaines tâches de fabrication à l'atelier, ainsi que la boutique située sur la corniche des Cévennes où sont exposées différentes productions.

Lozère : Pays montagneux, avec des plateaux où paissent, au sud, les moutons et chèvres et, au nord, les vaches de l'Aubrac  ;  les châtaigners, les pins, les chênes verts se disputent la terre arable. C'est aussi une région touristique, on peut voir des bisons, loups, vautours, chevaux dans des parcs, on peut descendre les rivières en canöé, visiter des grottes, faire de la randonnée. La Lozère est à l'est de l'Aveyron, pays du "Laguiole", et au sud du Puy de Dôme, avec sa tradition coutelière basée à Thiers.

LA SUITE : A 70 ans passé, et près de 24 années de conception et fabrication de couteaux, il nous faut penser à trouver des artisans ou petites P.M.E. pour reprendre une partie de l'activité, la valoriser, ... enfin fabriquer, développer, vendre, ... Toute candidature ou proposition sera examinée avec bienveillance .